Comment limiter l'impact écologique de la construction ?

Comment limiter l'impact écologique de la construction ?

La construction fait partie des activités économiques qui ont un impact fort sur l’environnement. Que cela soit dans le choix des matériaux ou l'approvisionnement de ceux-ci, des choix éclairés sont possibles. Faut-il des matériaux neufs, de seconde main, ou doit-on privilégier des produits déjà recyclés ? Pouvons-nous les trouver localement ? Enfin, comment gérer l'après : que faire des matériaux non utilisés ou bien ceux qui sont remplacés dans le cadre de la rénovation ?

 

Pourquoi changer les habitudes de construction ?

Le BTP est à l'origine de 240 millions de tonnes de déchets par an, dont 46 tonnes pour le bâtiment. Dans ce secteur, sur les 46 millions de tonnes de déchets, 80 % sont issus de chantiers réalisés par des professionnels, 20 % de chantiers de particuliers. Selon les chiffres actuels, seul 55 % des déchets sont valorisés. Par ailleurs, en 2023, une loi "anti-gaspi" devrait s'appliquer. Il sera obligatoire de revaloriser le plus possible les déchets issus de la construction.

Le modèle classique s’inscrit dans un schéma de production / consommation / destruction. Au vu des enjeux écologiques actuels, il est impensable de ne pas transformer ce modèle en un modèle plus engagé écologiquement. Celui-ci doit s’appliquer dès le départ, lors de la conception de nouveaux bâtiments, il est primordial de prévoir que leur usage puisse être polyvalent, de penser à leur entretien et, à terme, à leur déconstruction. L’application de l’économie circulaire dans ce domaine fait émerger une manière cyclique, adaptable et réversible de l’activité.

economie_circulaire_640
Source : "Constat et perspectives : vers l économie circulaire", Bruxelles environnement, 2018

 

Quels sont les avantages de l’engagement dans l’économie circulaire ?

Cela permet d’abord de contribuer à une société dite du recyclage, en préservant les ressources non-renouvelables. En découle de la création de nombreuses activités économiques : maintenance / entretien, inventaire, démontage et préparation au réemploi, refabrication à partir de matériaux et produits récupérés et distribution liée à ces nouvelles activités.

De plus, choisir l'économie circulaire permet de diminuer les nuisances liées au transport (bruit, trafic, émissions de gaz à effet de serre). Aussi, nous pouvons réduire les coûts de gestion des déchets générés par les projets.

S’engager dans ce processus favorise les activités économiques locales dont leurs activités sont liées au réemploi des produits. Cette adhésion au concept explique l’émergence grandissante des ressourceries.

ecocirculaireademe_640_01 

Quel est le rôle des ressourceries ?

Par principe les ressourceries ont leur rôle à jouer dans la récupération de matériaux de construction. Les recycleries et ressourceries sont des actions citoyennes qui encouragent l’économie circulaire à savoir réutiliser, réparer, recycler.

Tout d'abord, il y a une phase de récupération, le plus souvent sous forme de dons. Ensuite, les produits sont révisés et revalorisés, ils répondent au principe du surcyclage (upcycling en anglais). Ainsi, les produits pour la plupart révisés sont mis en vente pour un nouveau cycle d'utilisation. Au-delà de leur mission, des ateliers sont régulièrement proposés pour sensibiliser le public aux problèmes environnementaux et à la gestion des déchets.

 

Qui participe à la vie des ressourceries ?

Les particuliers comme les entreprises peuvent proposer des ressources en matériaux. Ainsi, cette démarche, initiée par le plus grand nombre, alimente un réseau d'associations et d'entreprise d'insertion locale et développe de l'emploi.
 

Quels sont les avantages pour les produits ?

Par ce principe, la remise en circulation d'objets permet de repousser l’obsolescence des produits et autorise une consommation responsable par la proposition de la revente. Outre cette sensibilisation à la réduction des déchets, ces lieux de surcyclage favorisent un autre mode de consommation. Il faut savoir que selon une étude menée par l'ADEME 97 % des Français ont déjà pratiqué le réemploi, 94 % ont déjà donné un produit et 76 % ont déjà acheté des biens d’occasion. De ce fait, vous pouvez aussi trouver vos ressources de matériaux par cet intermédiaire.

L’économie circulaire est porteuse d’emploi dans certains secteurs. De plus, il y a un avantage financier à cette pratique, car les produits d’occasion ont nécessairement un prix réduit en comparaison avec ceux des produits neufs.

 

Où trouver les ressourceries / matériauthèques ?

L'ADEME met à disposition une carte sur laquelle sont recensées les ressourceries adhérentes :

le réseau national des ressourceries. Cette carte permet de prendre connaissance des structures géographiquement proches de chez vous. Elle englobe les ressourceries de manière globale. Toutefois, les matériauthèques ne sont pas toutes référencées.

Voir la carte

 

Quels sont les initiatives en Drôme ?

Notre entreprise a participé aux mathériauthèques comme le VAL à Montmeyran. A proximité de nos locaux de Chabeuil, il existe élégamment des matériauthèques :

    - la chignole à Crest
    - bis usus à Die ,
    - la main heureuse à Cléon d'andran
    - La ressourcerie verte à Romans sur Isère
    
foto0603400x300

 

Quelles sont les autres alternatives pour trouver des matériaux de second usage ?

Il est tout à fait possible de revendre les matériaux non utilisés. Hormis les sites d'achat d'occasion généraliste sur internet, il existe des sites internet spécialisés tel cycle-up qui permet un accès à une large gamme de produits de construction.
 

Comment s’approvisionner en matériaux recyclés ou upcyclés ?

Dans le domaine de la construction, nous pouvons orienter nos choix directement vers des produits recyclés. Ainsi, l'usage de ces matériaux souvent biosourcés répond à des critères écologiques forts. Les auto-constructeurs sont sensibles à la question. Ils sont en demande d'alternatives aux matériaux classiques.

Les matériaux recyclés sont utilisés dans différents domaines de la construction. Dans la famille des isolants, nous recensons beaucoup de matières recyclées. Le métisse fait partie des produits phare tout comme la laine de coton, ils sont issus de la collecte et du tri du Relais. Ils s’inscrivent totalement dans l’économie circulaire. Ce sont des isolants durables et bien plus encore puisqu'ils sont recyclables après la déconstruction du bâtiment.

Les panneaux isolants en laine de bois sont des déchets directement valorisés en produit isolant naturel. Ils sont à base de sciure de bois, copeaux, chutes de bois, panneaux de particules et placages, ce sont des produits biodégradables.

En matière de recyclage, il ne faut pas oublier les plastiques. Nous avons des panneaux isolant en fibre polyester recyclés. Ils proviennent du recyclage de bouteilles plastiques. Par leur qualité imputrescible, ils sont privilégiés lors de la rénovation de van. Aussi les bordures souples de jardin sont issues à 100 % du recyclage de briques alimentaires.                

 

En dernier recours, où recycler ses matériaux ?

Lorsque les matières sont devenues inutilisables en l'état, il est possible de les envoyer au recyclage. Les déchetteries récupèrent un bon nombre de déchets de chantiers. Des sociétés spécialisées sont aussi présentes sur ce secteur. Les déchets dit "inertes" peuvent être transformés pour un nouvel usage. Les matières dites « dangereuses » sont alors traitées de manières ciblées.

Avant même de devenir des obligations légales, certaines pratiques sont d’abord des règles de bon sens notamment la gestion de nos ressources. La réduction de l’usage des matières carbonées fait partie des critères les plus surveillés. L’économie circulaire va nous permettre d’intégrer des modes de consommations plus responsables et raisonnées afin de mieux construire ou rénover tout en respectant mieux notre environnement.

 

Sources :

https://www.cci.fr/actualites/ressourceries-et-recycleries

https://www.cerema.fr/system/files/documents/2020/09/l_economie_circulaire_dans_la_construction_et_lamenagement.pdf

http://www.recyclerie-nouvelle-r.fr//

 

 


 

Laisser un commentaire

Aidez Bob, notre chien de berger, à compter les moutons !

Image captcha mouton
+
Image captcha mouton
=
Abonnement newletter. 1 par mois, désinscription facile.