Maison popup!
Besoin d'aide ?
Une équipe d'experts disponibles pour répondre à vos questions

9 bonnes raisons d'isoler avec la ouate de cellulose

9 bonnes raisons d'isoler avec la ouate de cellulose

Parmi les isolants écologiques, la ouate de cellulose tire son épingle du jeu avec brio. Issue du recyclage, elle s’adapte à de nombreux cas de pose d'isolation tout en respectant les critères exigeants de performance, de sécurité, d'environnement et de coût. Examinons dans le détail les caractéristiques de ce produit et les différentes mises en œuvre possibles.

 

Qu’est-ce que la ouate de cellulose ?


Matériau issu du recyclage des journaux invendus, de la valorisation des résidus de scierie et des chutes de papeteries; La ouate peut-être déchiquetée, défibrée ou broyée, pour être transformée en flocons de cellulose. Ceux-ci sont ensuite traités avec du sel de bore pour augmenter sa résistance au feu, au développement des moisissures et à la nidification des rongeurs.


Essentiellement utilisée pour l’isolation des combles perdue pour ses qualités thermiques et de protections contre la chaleur estivale (grâce à son inertie thermique), la ouate de cellulose peut s’appliquer tout aussi bien en insufflation dans des caissons étanches ou en projection humide (flocage horizontal ou verticale).


A ce jour, son faible coût, ses très hautes performances thermiques et acoustiques, font de celle-ci l’isolant le plus adapté aux travaux de rénovations et en maison ossature bois.

 

 

Les différents formats de ouate de cellulose


La ouate de cellulose s’adapte à toutes les situations pour vos travaux d’isolation. On peut la trouver sous 2 formes : En vrac ou en panneaux.


En vrac, celle-ci se présente sous la forme d’un sac de 10 ou 12,5Kg. Les meilleures marques comme Univercell ou Isocell sont certifiées par un ACERMI ou un avis technique du CSTB qui donne un avis d’experts fiables sur le produit.


En panneau, la ouate est mélangée à d’autres matières pour la lier et lui amener de la souplesse. On trouve ainsi les panneaux Biofib Ouate (25% de chanvre, 60% de ouate et 15% de liant) et les panneaux Univercell  (Ouate de cellulose 65%, fibre textile de coton issues du recyclage 20% et liant polyester 20%).

 

 Ouate en panneau souple
 ouate en vrac
Panneau ouate de cellulose
Ouate de cellulose en vrac

 

 

Caractéristiques principales de la ouate


1-    C’est un matériau peu sensible au feu (voir para « résistance au feu »).
2-    C’est un matériau capillaire, hydrophile et hygroscopique. Peut absorber jusqu’à 15% de son poids en eau, ce qui en fait un très bon régulateur d’humidité intérieure.
3-    Ne craint pas les rongeurs, peu dégradable dans le temps.
4-    Bonne stabilité dans le temps si la mise en œuvre est adaptée.
5-    La ouate de cellulose est de bonne à très bonne contribution au confort d’été en fonction de sa densité après mise en œuvre.
6-    Bonne performance acoustique en tant que « ressort ».

 

 

Faut-il mettre un pare vapeur avec la ouate de cellulose ?


Le frein vapeur est une membrane étanche à l’air et perméable à la vapeur d’eau. Il assure deux rôles :


-    Obtenir une étanchéité parfaite à l’air pour éviter les déperditions d’air chaud en hiver, entre les combles et la partie habitée située dessous.
-    Permettre à la vapeur d’eau générée par les utilisateurs de la maison (2 litres par personnes et par jour !) de migrer de façon uniforme sur toute la surface de l’isolant plutôt que de passer par les interstices entre dalle et mur.


La ouate de cellulose est un matériau capillaire, hydrophile et hygroscopique. Le produit est susceptible d'absorber jusqu'à 15% d'humidité par rapport à son poids. Le traitement au sel de bore limitant très fortement le risque de développement de champignon.


Dans les combles perdus (non aménageable), la pose d’un frein vapeur hygrovariable est vivement recommandée mais n’est pas obligatoire à condition que la toiture soit correctement ventilé (ventilation = 1/500 de la surface de toiture).


Dans certain cas, le pare vapeur est même obligatoire :


•    Sous une couverture traditionnelle : à petits éléments à emboitement (tuiles ardoises, bardeaux...).
•    Pour des combles aménagés.
•    Doublage des murs.
•    Pour les maisons ossatures bois (MOB).
•    Dans les climats de montagne : en raison des variations d’humidité et de température importantes (une étude hygrothermique est conseillée).


Pour la mise en œuvre, déroulez le frein vapeur (Frein vapeur DB+ ou Intello de Proclima) à même le sol, faites chevaucher les lés entre eux de 10cm, scotchez les lés entre eux avec un adhésif spécifique (Unitape ou Tescon de Proclima) afin de réaliser une jonction étanche entre les lés. L’étanchéité avec les murs sera réalisée avec un cordon de colle (Orcon de Proclima). De nombreux accessoire existent pour les passages de fil, de tuyau et de gaines plus ou moins grosses.

 

 

Différentes poses de ouate de cellulose


Avec son fort pouvoir isolant, sa forte densité et ses performances acoustiques renforcées, vous trouverez la solution technique à votre projet. Pour vous y aider, voici par type de mise en œuvre, les épaisseurs et densités à respecter pour garantir les performances correspondant à la RT 2012.

 

Peut-on poser de la ouate manuellement ?


Décompacter de la ouate manuellement n’est pas recommandée car l’aération non mécanique n’est pas régulière et laisse des « blocs » et des vides. Pour l’isolation en comble par épandage manuel, mieux vaut se tourner vers un isolant destiné à cela (chenevotte, laine de mouton, liège en granul&eac