Comment faire isolation sous toiture entre chevrons ?

Comment faire isolation sous toiture entre chevrons ?

Isoler la toiture de son habitation est primordiale. La toiture est la source principale des déperditions thermiques. Dans le cadre d'une rénovation énergétique, rénover l'isolation de la toiture peut faire économiser beaucoup d'argent sur les factures de chauffage.  Si votre comble est aménagé, il vous faudra isoler les rampants de toiture par l'intérieur. Voyons ensemble les différentes techniques possibles pour réaliser vous même l'isolation intérieure sous toiture de votre maison.

 

Isolation des rampants ou isolation sous toiture?

Avant de commencer ce dossier, il convient d'éclaircir quelques points... Qu'est ce que veux dire "sous toiture"? Qu'est ce qu'un "rampant de toiture"?

L'isolation "sous toiture" équivaut à dire que l'isolant est placé sous la couverture du toit, entre les chevrons de la charpente. On peut considérer qu'il s'agit de faire l'isolation de la toiture par l'intérieur (contrairement à isolation extérieure de la toiture où l'isolant est placé au dessus des chevrons de la charpente). Le terme "sous toiture" convient donc pour l'isolation des toitures plates et des toitures en pente.

Un rampant de toiture désigne la partie inclinée du toit. C'est dans le cas des toits en pente que l'on va pouvoir parler d'isolation des rampants de toiture. Celle ci pourra être mise en œuvre soit par l'intérieur (sous toiture) ou par l'extérieur. Dans ce présent dossier, nous parlons de l'isolation des rampants de toiture par l'intérieur.

 

Préconisations et points sensibles à traiter avant d’isoler sous toiture

Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation de toiture, il est impératif de faire un bilan de l’état de votre couverture et de la charpente:

    • Vérifiez qu’il n’y ait pas d’infiltration d’eau provenant de fuites de la toiture. Dans ce cas, il faudra impérativement faire cesser cette fuite, revoir partiellement ou entièrement l’étanchéité à l’eau de la toiture.

    • Surveillez l’état des pièces de charpente qui pourraient être détériorées. Changez ou renforcez les éléments défectueux si nécessaire, car ceux ci pourraient mettre en péril votre toiture et réduire à néant vos travaux d’isolation.

    • Vérifiez l’absence d’insectes xylophages dans la charpente. Vaut mieux prévenir que guérir ! Profitez de la mise à nu de la charpente pour y appliquer un traitement curatif ou préventif.

isolation sous toiture recherche fuites d'eau
Pour l’isolation sous toiture d’une construction neuve, l'étude thermique reste obligatoire. C'est elle qui valide si la composition des parois choisie (sol, murs, plafond, menuiseries) répond aux exigences de la norme. Elle permet à la maison d’être conforme à la réglementation en vigueur RE2020. C’est bien le bâtiment qui doit être conforme à la RE2020 et non tel ou tel type de matériau ou équipement. 

Comment choisir la bonne isolation sous toiture ?

L’objectif d’une isolation est d’assurer la meilleure résistance thermique possible. Ceci  pour éviter que la chaleur ne s’échappe en hiver. En fonction de la densité et de l’épaisseur de l’isolant choisi, vous agirez aussi le confort d’été afin d’éviter les surchauffes estivales.

Avec la nouvelle réglementation thermique RE2020, la résistance thermique à atteindre doit être comprise entre 8 et 10 m².K/W. Cette exigence de performance assurera une très bonne isolation pour l’hiver et vous garantira un temps de déphasage d’environ 12 h au minimum pour l’été.

Pour isoler sous toiture, trois techniques sont possibles :

    • L’isolation du rampant de toiture simple couche.
    • L’isolation du rampant de toiture double couche.
    • L’insufflation d’un isolant en vrac dans le rampant.

Votre choix dépendra :

    • De la performance thermique que vous souhaitez obtenir.
    • De la performance de déphasage que vous souhaitez obtenir.
    • De la place disponible que vous avez pour effectuer les travaux.
    • Du budget dont vous disposez.

 

Quel isolant choisir pour isoler sous toiture ?

Pour ce type de pose, vous devrez avoir recours à un isolant en panneaux souples ou semi-rigides. La laine de bois est un excellent compromis prix / isolation. Mais il ne faut toutefois pas exclure les autres isolants biosourcés disponibles sur le marché.

Tableau des panneaux isolants compatibles pour la mise en œuvre d’une isolation de toiture par l’intérieur.

ISOLANT  
 Matière Type
 Bio-sourcé Ossature rapportée
Insufflé
  Laine de bois
 Panneaux  oui  X  
 Vrac  oui    X
 Chanvre Lin Coton
 Panneaux  oui  X  
 Ouate de cellulose
 Panneaux  oui  X  
 Vrac  oui    X
 Coton recyclé
 Panneaux  oui  X  

 

Tableau de prix et caractéristiques des panneaux isolants pour l’isolation thermique sous toiture.

Matière
Type
Produit

Lambda

W/(m².K)

Capacité

J/(kg.K)

Temps de déphasage pour 260mm d'épaisseur
Prix m² pour ép 100mm
Laine de bois
 Panneaux Steico Flex
 0.036  2100  10h  9.18€
 Vrac Steico Zell
 0.038  2100  10h30  5€
Chanvre Lin Coton  Panneaux Biofib Trio
 0.038  1800  7h15  12.2€
Ouate de cellulose  Panneaux Biofib ouate
 0.04  1800  9h  15.6€
 Vrac  Isocell  0.039  2100  10h30  4.5€
Coton recyclé  Panneaux  Metisse RT
 0.039  1600  5h30  10.65€
 

Faut il laisser une lame d’air entre l’isolant et la toiture ?

Avant la pose de l’isolant, vérifiez la présence d’un écran sous toiture (pare pluie) entre la couverture et les chevrons de votre toiture. Si cet écran sous toiture est respirant HPV (haute perméabilité à la vapeur d'eau), vous pouvez positionner l'isolant directement contre la membrane écran.

Dans le cas contraire il vous faudra laisser une lame d’air ventilée de 2 cm minimum entre les liteaux et l’isolant. Celle-ci doit être continue entre l’égout de votre toiture et le faîtage. Elle permettra d’évacuer l’humidité qui traversera votre l’isolant pendant l’hiver et évitera fortement les phénomènes de condensation.

 

​Mise en place de la première couche d’isolant

L’isolation en simple couche est la solution la moins chère et la plus rapide. La pose des panneaux se fait transversalement aux chevrons.

Isolation sous toiture simple couche entre chevrons 

1 - Mesurez l’espace entre chevrons.

2 - Coupez les panneaux 10mm plus large que l’écartement entre les chevrons.

3 - "coincez" le panneau entre les chevrons. L’isolant épousant parfaitement les chevrons limitera les ponts thermiques.

La même règle s’appliquera sur la longueur de la travée afin que l’ensemble de la toiture soit calfeutré.

 

Mise en place de la deuxième couche d’isolant

L’isolation sous toiture en double couche permet d’atteindre de très hautes performances thermiques. Elle s’impose donc pour répondre aux demandes de la nouvelle réglementation thermique RE2020. Que ce soit pour la protection contre le froid l’hiver ou contre l’entrée de la chaleur l’été. Elle est cependant plus onéreuse que l’isolation en simple couche et demande plus de place disponible.

Il existe deux solutions constructives pour faire une isolation double couche sous toiture.

Avec chevrons perpendiculaire rapportés :

 Isolation sous toiture double couche entre chevron Cette solution est valable pour les parements de finition bois (plaques OSB, voliges, Lambris,…).

1- Vissez des chevrons perpendiculairement aux premiers avec un espace entre chevrons de 58 cm. L’épaisseur de ces chevrons doit être le même que l’épaisseur de l’isolant à placer en deuxième couche.

2 - Placez les panneaux isolants entre ces chevrons par légère compression.

3 - Fermez en vissant vos plaques de parement bois.

Avec des suspentes d’isolation:

Isolation sous toiture avec suspentes d'isolation  Cette solution est valable pour une finition avec des plaques de plâtre ou du Fermacell.

1 - Choisissez la bonne longueur de suspentes d’isolation. Pour pouvoir la visser correctement sur le chevron, la hauteur de la suspente sera 50 mm plus importante que l’épaisseur de la deuxième couche d’isolant.

Attention, ces suspentes doivent être mise en place avant de poser l'isolant entre chevrons.

2 - Fixez les deux suspentes d’extrémité, tendez un cordeau entre elles ou travaillez au laser. Puis positionnez et vissez les suspentes intermédiaires. Le nombre de suspentes sera d’environ 3/m² et varie en fonction de la taille des panneaux de finition que vous utiliserez.

 

Isolation double couche suspentes d'isolation sous toiture   3 - Positionnez les rails sur les suspentes et glissez l’isolant entre le rail et la première couche d’isolant.

Veillez à ne pas générer d’espace entre les panneaux au niveau de la jonction avec le sol, les panes, le faîtage et le pignon (le fait de soigner vos finitions garantit une bonne isolation!)

Les deux couches doivent être plaquées entre elles, il est impératif de ne pas laisser d’espace d’air entre les deux couches d’isolants.
 

Faut il poser un frein vapeur sous toiture ?

Un frein vapeur hygrovariable doit être mis en place sous l’isolant, côté chaud de la pièce. Il a pour fonction de ralentir les transferts d’humidité afin d’éviter les phénomènes de condensation et d’assurer l’étanchéité à l’air de l’enveloppe.

Fixez ce frein vapeur coté chaud de l’habitation. Pour cela, collez un scotch double face sur la sous-face du rail (seulement 1 rail sur 2) : il maintiendra provisoirement le frein vapeur avant la pose du parement. Faites chevaucher les lés entre eux de 8 cm minimum puis scotchez les lés entre eux avec un ruban adhésif spécifique (Tescon Vana ou Unitape). La jonction du frein vapeur avec les murs sera réalisée avec un cordon de colle Orcon préalablement appliqué sur les murs. Les produits d'étanchéité à l'air que nous proposons sont de la marque Proclima.

 

Pose du parement après isolation sous toiture

Pose parement des rampants sous toiture isolée par l'intérieur  La mise en place d’un parement est obligatoire.

Vissez les plaques de Fermacell ou plaques de plâtre directement sur les rails métalliques. Pour préserver l’étanchéité en passant les gaines électriques, il est possible d’utiliser des entretoises Sixbox. Elles génèrent un espace entre le frein vapeur et le parement qui sert de vide technique.

Différents accessoires du fournisseur Proclima vous aideront à garder une étanchéité parfaite. 
Finition parements en bois sous toiture isolée
 

L’insufflation d’un isolant en vrac dans le rampant

L’isolation par insufflation est une solution très intéressante d'un point de vue écologique (matériaux bruts, peu transformés) et en coût d’achat. Cependant l’installation doit être rigoureuse afin de s’assurer de la parfaite étanchéité à l’air de l’ensemble et d’une densité de matériau minimum de 50kg/m3 pour ne pas avoir de phénomène de tassement de l’isolant.

L’insufflation d’un isolant en vrac dans le rampant

1 - Placez un pare vent sous les chevrons afin de ménager une lame d’air ventilée sous la couverture. Soignez l’étanchéité à l’air entre les lés et aux jonctions avec la structure du bâtiment.

2 - Disposez ensuite des planches ou poutre en I transversalement aux pannes de la charpente en respectant un écartement de 45 à 60cm.

3 - Fermez les caissons avec un frein vapeur hygrovariable armé. Pour renforcer la tenue de celui-ci, on vient fixer des liteaux perpendiculairement aux planches et pannes des caissons. Ils créent un vide technique qui servira à passer les gaines électriques. Comme pour le pare vent, vous vous assurerez de la parfaite étanchéité à l’air du frein vapeur notamment aux jonctions en bas de toiture et aux pignons.

4 - Procédez alors à l’insufflation des caissons à une densité minimum de 50 kg/m3. Nous vous conseillons de faire des essais sur des caissons tests pour bien maîtriser la densité de l’isolant dans vos caissons.

Laisser un commentaire

Aidez Bob, notre chien de berger, à compter les moutons !

Image captcha mouton
-
Image captcha mouton
=
Abonnement newletter. 1 par mois, désinscription facile.