9 étapes pour réaliser l'étanchéité EPDM d'une toiture plate

9 étapes pour réaliser l'étanchéité EPDM d'une toiture plate

La membrane d’étanchéité EPDM est facile à mettre en œuvre. Résistante dans le temps (50 ans et plus), entièrement recyclable, elle résiste à des températures de -50°C à +130°C. Étanche à 100%, la bâche EPDM est aussi résistante aux UV.  Cette membrane a l’avantage d’être très robuste, à la fois indéchirable, imputrescible et anti-racine. La bâche EPDM convient parfaitement pour réaliser soi-même l’étanchéité de toitures plates végétalisées ou non.

 

Prescriptions de pose des membranes EPDM

Pose collée en adhérence total

La pose collée est nécessaire lorsque l’on veut garder la bâche EPDM visible sur la toiture (pas de lestage par gravier ou végétalisation).

•    Encollage seul jusqu’à 35m²
•    De 35 à 50 m² : encollage + bande périmétrique conseillée
•    ≥ à 50 m² : encollage + bande périmétrique IMPÉRATIVEMENT

Pose lestée sous graviers roulés, terrasse sur plot ou végétalisation

Composition toiture plate végétalisée 
La pose lestée sans colle est préconisée lorsque l’on veut ajouter sur la toiture du substrat de végétalisation, du gravier ou une terrasse posée sur plot (toit terrasse). Ceci est indispensable pour éviter un arrachement de la bâche par le vent.
•    Encollage de l’acrotère
•    Pose d’une bande périmétrique sur la périphérie de la toiture
•    Leste de la bâche sur la partie courante.

Précautions avant la mise en œuvre

•    La mise en œuvre de la membrane EPDM ne convient pas à des températures extérieures inférieures à 5°C.
•    Stocker la bâche EPDM au sec et à l’abri du gel. Il est impératif d’assurer les travaux de mise en œuvre au maximum 6 mois après la réception du produit.
•    Les membranes supérieures à 50 m² en une seule pièce sont lourdes à manipuler seul. En effet, compter 1,4 kg/m² soit 70 kg. Prévoyez des bras supplémentaires et des moyens de manutention pour manipuler les grandes bâches EPDM.

Conseils techniques bâche epdm 04 27 85 30 40

Qu’est-ce que la vulcanisation ?

Pour faire certaines liaisons, notamment en se servant des bandes adhésives et du primaire HP250, on utilise un procédé appelé vulcanisation. La vulcanisation est plus qu’un simple collage. La vulcanisation consiste à "ponter" chimiquement les chaînes macro moléculaires de l'élastomère de caoutchouc. Il devient alors moins plastique, devient élastique, possède une résilience élevée et acquiert une plus grande résistance aux changements de température.

 

Dimensionnement de la bâche

La bâche EPDM est disponible en largeur 3.05m, 4.57m, 5.09m, 6.10m, 7.62, 9.15m et 12,20m. La longueur se choisie sur mesure avec une longueur maximale de 30,5 ml.

Vous avez pris soin en amont de réaliser un calepinage de pose de la bâche sur votre toiture. Essayez toujours d’avoir un nombre minimum de joints (recouvrement entre deux bâches), tout en partant des mesures existantes standard qui sont disponibles. L’orientation du joint entre deux bâches sera en fonction de la solution choisie pour réaliser le joint (voir étape 7).

Tout en minimisant le nombre de joints, pensez à prendre en compte le poids de ou des bâches en fonction de vos moyens humains et techniques à votre disposition. Il se peut alors que vous choisissiez d’avoir plusieurs bâches assemblées, donc plus de joints, pour faciliter les manipulations.

Exemple :

Pour une toiture de 12x6m hors tout avec acrotères de 0.5x0.5m :

•    Largeur bâche = Largeur du toit hors tout + hauteur acrotère x2 + débord 0.2m x2 = 6+0,5x2+0.2x2 = 7.4m

•    Longueur bâche = Longueur du toit hors tout + hauteur acrotère x2 + débord 0.2m x2 = 12+0,5x2+0.2x2 = 13.4m

Dans ce cas, vous pouvez choisir une longueur de 13,4m avec la bâche de largeur standard 7,62m. Il y aura une seule bâche, ce qui vous permettra de ne pas avoir de joint. C’est la meilleure solution pour assurer au maximum la réalisation de l’étanchéité parfaite. Mais le poids de la bâche sera de 142kg ! Il vous est alors possible si nécessaire de réaliser un joint entre 2 bâches comme sur le schéma suivant :

Dans ce cas, prévoir 10cm minimum de plus en longueur sur l’une des bâches pour le recouvrement entre les deux bâches. Nous verrons plus loin comment réaliser l’étanchéité de ce joint.

Calepinage toiture plate sans coupe
Pour les toitures complexes, sachez que la bâche EPDM se découpe facilement avec de bons ciseaux (jamais de cutter pour un chantier EPDM !) et que vous pourrez adapter sa forme au contour de votre toiture. La découpe peut se faire directement sur le toit.

Calepinage toiture plate EPDM avec coupe

 

Étape 1 - Préparation du support

1.    Assécher le support à l’aide, par exemple, d’un aspirateur à eau.
2.    S’assurer que ce support soit propre afin d’éviter le percement de la bâche et pour permettre une adhésion totale et uniforme de la colle.

Après le nettoyage complet de la surface du toit, vous pouvez démarrer la pose.
 

Étape 2 - Mise en place des bandes périmétriques

Cette bande périmétrique, vissée sur la base de l’acrotère évite que la membrane ne se rétracte dans le temps au pied de l’acrotère. La partie adhésive de la bande périmétrique sera vulcanisée avec la membrane EPDM (voir plus bas).

Deux positions possibles en fonction du type d’isolation :

Pour les toitures chaudes

Pour éviter de percer les isolants et le pare vapeur, la bande périmétrique sera fixée sur le bas de l’acrotère. La partie collante de la bande restant sur le plan horizontale.

Pour les toitures froides

La bande périmétrique peut être vissée à plat directement sur le support.

Bande périmétrique EPDM sur acrotère
 
Bande périmétrique EPDM à plat sur isolant
 Bande à 90° fixée à la base de l’acrotère    Bande à plat fixée sur le support


 

Étape 3 - Positionnement de la bâche

1.    Positionnement à blanc sur l’ensemble de la toiture. Déplier la bâche afin de l’étendre complètement en faisant déborder de façon égale sur les acrotères.
2.    Pratiquez les découpes si nécessaire en utilisant un ciseau. Ne pas utiliser de cutter, vous pourriez percer la bâche accidentellement avec celui-ci. Une fois la membrane centrée et posée à plat, repliez les bords pour laisser apparaitre les acrotères.
3.    Laisser reposer pendant ½ heure (comme la pâte à crêpes!) pour que la bâche prenne sa forme originale.

NOTA : Si plusieurs bâches, nous vous conseillons de toutes les pré-positionner pour vérifier la cohérence de l’ensemble.

 

Étape 4 - Collage de la bâche EPDM

Opération de collage qui se fera bien sûr uniquement si vous désirez ne pas mettre de lest sur votre toit.

Préparation de l’encollage

Pensez à stocker les colles dans un local chauffé, elles seront plus liquides !

Sur tous les supports bois, utilisez la colle acrylique. Vous encollerez le support copieusement (l'OSB absorbe la colle) et vous mettrez moins de colle sur la membrane, celle-ci n’absorbera pas la colle.

Sur les isolants PIR avec toile de verre (cas de l’isolation en toiture chaude), utilisez la colle acrylique.

Sur les supports béton nous vous conseillons la colle bonding au néoprène ou Spray Fix.

Attention : Avec la colle Néoprène, la membrane EPDM ne peut plus être décollée!

Encollage de la bâche sur le support

L’encollage de la bâche se fait jusqu’à la bande périmétrique s’il y en a une, ou jusqu’à la base de l’acrotère (celui-ci sera traité dans un second temps).

collage bâche EPDM sur toiture plate

1.    Pliez la bâche sur la moitié de la longueur et balayez de nouveau pour enlever le talc.
2.    Répartissez la colle de manière égale aussi bien sur le support que sur la membrane repliée. Attendre que la colle blanchisse et soit adhérente au doigt.

Attention : Il conviendra d’éviter les concentrations de colle car elles provoquent la formation de bulles.

3.    Repositionner ensuite la bâche préencollée sur le support. Procédez à deux personnes pour que le positionnement de la bâche soit régulier et ainsi éviter de faire des plis. Forcer le contact avec un balai ou un rouleau monté sur perche.
4.    Refaire la même opération sur la deuxième partie de la bâche.

 

Étape 5 - Liaison de la bâche EPDM sur la bande périmétrique

1.    Replier la membrane EPDM sur elle-même afin de découvrir la bande périmétrique.
2.    Nettoyer la surface avec le nettoyant Splice Wash et appliquer le primaire HP 250 Primer sur la partie inferieur de la membrane EPDM.
3.    Quand le Primaire HP 250 est sec, enlever la couche anti adhésive de la bande périmétrique.
4.    Mettre en contact la bâche EPDM avec la bande périmétrique en commençant par le milieu.
5.    Maroufler entièrement la zone de contact bâche/bande avec une roulette de marouflage.

 

Étape 6 - Étanchéité des acrotères périphériques

1.    Repliez la membrane sur elle-même tout au long de l’acrotère pour dégager celui-ci.
2.    Appliquer de la colle néoprène sur l’acrotère et sur la membrane. Attendre. La colle doit « gommer » (avoir séché tout en restant collante, faire un test du doigt) avant de pouvoir continuer à travailler.Collage bache EPDM sur acrotère

3.    Dérouler la membrane sur la partie verticale en maintenant le bord arrondi pour éviter les plis. Dérouler dans la colle bien à plat avec des mouvements de bas en haut de l’acrotère. Commencez par le milieu de l’acrotère en allant progressivement vers une première extrémité et puis vers l’autre en repartant du centre.
4.    Passez un balai ou une brosse dure sur toute la surface pour chasser les bulles d’air.

 

Étape 7 - Étanchéité du joint entre deux membranes EPDM

Jointure avec bande entre lé

Mise en œuvre valable seulement si le joint entre deux bâches est perpendiculaire au sens de la pente. La bâche la plus haute dans la pente par-dessus la bâche la plus basse, comme des tuiles.

Tout au long des opérations avant l’étanchéité des joints de recouvrement, vous veillerez au bon positionnement de vos membranes pour conserver le recouvrement de 10cm minimum.

1.    Positionner et marquer les membranes. Utilisez un marqueur blanc pour tracer à  10 - 15mm de la limite de superposition des bâches.
Marquage limite de la bâche EPDM supérieure
2.    Replier la membrane supérieure

Repli de la bache EPDM supérieure
3.    Nettoyer la surface avec le nettoyant Splice Wash et appliquez le primaire HP 250 Primer sur les 2 membranes et attendez que le primaire soit sec. Faite un test au doigt pour vérifier qu’il ne colle plus.

Appliquer le primaire sur les bâche EPDM
4.    Déroulez la bande joint entre lé adhésive sur la membrane plane inférieure en vous alignant sur le traçage précédemment fait. Laissez en place le papier de protection de la bande qui doit être placé vers le haut. Maroufler immédiatement la bande à l’aide d’une roulette afin de chasser l’air éventuellement retenu entre le primaire et la bande.

Positionnement bande lé EPDM
5.    Vérifier l’alignement de la bande puis rabattez la membrane supérieure sans enlever la protection de la bande joint. La bande joint adhésive doit dépasser de 5 à 10mm. Au besoin, découper la membrane pour faire dépasser la bande joint.

Alignement bande lé EPDM
6.    Décollez le papier de protection en le tirant du joint sous un angle de 90°. Tirez régulièrement le papier en le maintenant au raz de la membrane. Avec l’autre main, faite la jonction avec le plat de la main. Maroufler immédiatement la bande à l’aide d’une roulette afin de chasser l’air éventuellement retenu entre le primaire et la bande.

collage bande lé EPDM

7.    Si la bâche du dessus dépasse la bande joint, appliquez du mastic PU pour boucher la zone non collée.

 IMPORTANT: Si la bande est trop courte pour faire toute la
longueur du joint, continuez avec une autre bande en recouvrant la
première bande de 25mm.

Cette zone sera un point faible d’étanchéité.
Il est nécessaire ensuite de poser une « rustine » que vous découperez
dans la bande adhésive 30x30. Elle s’applique aussi par vulcanisation
avec du primaire et un bon marouflage.
 Bande adhésive EPDM sur point faible d'étanchéité

Jointure avec bande adhésive

Mise en œuvre valable seulement si le joint entre deux bâches est dans le sens de la pente.

Autre solution pour faire la jointure entre deux bâches, vulcaniser une bande adhésive par-dessus le chevauchement des deux bâche. Un peu plus couteuse, cette solution est néanmoins plus facile à mettre en œuvre.
 

Étape 8 - Étanchéité des angles et des remontées de murs

Angles intérieurs rentrants

Etanchéité des angles EPDM rentrants Le collage de la bâche aura été fait sur un des deux relevés d’acrotère de part et d’autre de l’angle. Le collage du second relevé d’acrotère ce fera de suite après le collage de l’angle.

La méthode décrite ci-dessous évite la perforation de la membrane pour réaliser l’angle.
Nous vous conseillons de réaliser les pliages à blanc avant d’appliquer la colle.

1.    Procéder aux mesures et aux découpes pour le recouvrement de l’acrotère. Encoller l’acrotère et la membrane. Laisser gommer la colle néoprène (test du doigt) avant de continuer à travailler.
2.   Procédez au pliage « en cornet ». Commencez par fermer le cornet par le
bas pour chasser l’air qui pourrait être emprisonnée dans le pliage.

Etanchéité des angles EPDM rentrants
3.    Encollez le cornet pour le coller sur la remontée d’acrotère.
4.    Marouflez à la roulette
5.    Coller une bande d’angle EPDM sur la jonction de l’angle pour la finition de l’étanchéité.
6.    Pour assurer un surplus d’étanchéité, nous préconisons d’appliquer du mastic PU sur les contours de la pièce d’angle.

Angles extérieurs sortants

Les relevés de la bâche EPDM sur les murs ou les acrotères auront été au préalablement réalisés avec des découpes à 45° comme sur les photos ci-dessous :

Pliage angle EPDM sortant Pliage angle EPDM sortant

1.    En fonction des dimensions des relevés de la bâche, découpez deux bandes adhésives
aux dimensions suffisantes pour faire les recouvrements de chaque côté de l’angle. Chaque bande dépassera de l’angle pour pouvoir être pliée à 90°.
2.    Nettoyez la membrane EPDM avec le nettoyant Splice Wash et étalez du primaire HP 250 Primer sur la zone de recouvrement de la première bande adhésive. Attendez que le primaire soit sec.
3.   Collez la bande en chassant l’air au fur et à mesure que vous retirez le papier protecteur. Commencez par le bas de l’angle.
4.    Rabattez la bande à 90° en la déformant pour finir l’angle.
5.    Recommencer les mêmes opérations avec la deuxième bande adhésive.
6.    Marouflez le tout avec une roulette.
7.    Pour assurer un surplus d’étanchéité, nous préconisons d’appliquer du mastic PU sur les contours de la pièce d’angle.


Étanchéité au niveau des murs

Pour les jonctions de toiture plate à un mur, prévoir la pose d’un solin joint mastic après le collage de la bâche EPDM sur le mur. Nous vous préconisons de poser le solin sur l’EPDM, de façon à ce que celui-ci soit comprimé par le vissage du solin.

Jonction bâche EPDM au mur avec solin joint  

Étape 9 - Évacuation des eaux de pluie

 Descente d'eau verticale EPDM  Evacuation d'eau horizontale EPDM
Descente d’eau verticale
Descente d’eau horizontale

Dernière étape de l’étanchéité de votre toit plat : l’évacuation des eaux de pluie par l’intermédiaire d’une descente d’eau verticale ou horizontale. Celle-ci sera réalisée à l’aide d’une gargouille en EPDM.

Que l’évacuation soit horizontale ou verticale, le procédé de collage est le même. Les trous à travers le plancher du toit ou au travers de l’acrotère auront été réalisés avant la pose de la bâche EPDM. Les emplacements de ceux-ci auront été marqués au feutre blanc pour les
retrouver facilement.

1.   Découper la bâche EPDM pour faire apparaitre l’orifice d’évacuation.
2.   Nettoyer la surface avec le nettoyant Splice Wash et appliquer du primaire HP 250 sur les deux faces et coller la gargouille.
3.   Maroufler avec la roulette.
4.   Nettoyer la surface autour de la gargouille collée et et appliquer de nouveau du primaire, autour et dans la descente d’eau, puis coller ensuite un bande adhésive 45x45 avec du primaire pour faire l’étanchéité.
5.   Maroufler avec la roulette.
6.   Découper un trou circulaire dans la bande adhésive au niveau de l’orifice d’évacuation.
7.   Rabattre le surplus de bande adhésive dans la descente d’eau.
8.   Pour assurer un surplus d’étanchéité, nous préconisons d’appliquer du mastic PU sur les contours de la bande adhésive.

Laisser un commentaire

Aidez Bob, notre chien de berger, à compter le nombre de moutons... sans vous endormir!

Image captcha mouton
+
Image captcha mouton
=