? Besoin d'aide ?

x

Vous avez une question ?
Posez-la sur notre forum, nous vous répondons au plus vite !

 

Saisissez votre numéro de téléphone, je vous rappelle dès que possible :

Vous avez besoin d'aide ?

Climacell - communiqué officiel : l'odeur de la ouate de cellulose sans sel de bore

Climacell - communiqué officiel : l'odeur de la ouate de cellulose sans sel de bore

Vendredi 16 Novembre 2012

A propos de la vague de problème de centaines de personnes ayant des mauvaises odeurs chez eux suite à l'installation de ouate de cellulose sans sel de bore chez eux, voici la réponse officielle de notre fabricant, Climacell.

A lire et à partager !



Communiqué du 12.11.2012 


Chers partenaires,


Nous souhaitons à travers ce communiqué vous donner des informations concernant la situation dans le domaine de la ouate de cellulose en France. Nous souhaitons vous informer au plus tôt, ceci afin de précéder des informations erronées qui pourraient faire leur apparition sur le marché par divers acteurs peu scrupuleux et mettant en avant des pratiques commerciales parfois très limite.
La discussion du sel de bore dans la ouate refait surface !
Dans un précédent communiqué de juillet 2011, nous vous avions détaillé la situation concernant l’acide borique dans la ouate de cellulose. Depuis, et comme nous l’avions dit, les fabricants se devaient de fabriquer une ouate sans sel de bore afin d’être en accord avec la fameuse directive européenne dite «biocide». Cela a été suivi par la majorité des fabricants. Les fabricants qui disposaient d’un avis technique CSTB pour leur ouate avec sel de bore se devaient de réagir très vite pour avoir un avis technique de leur ouate sans sel de bore après le 30 septembre 2012.

Ceci est le contexte de base !

Comme pour tout procédé industriel, lorsque l’on crée un nouveau produit il y a de la Recherche et Développement à faire. Climacell commercialise depuis 2008 une ouate sans sel de bore avec Agrément Technique Européen. Les enjeux nationaux nous ont conduit à engager une procédure d’avis technique CSTB ainsi qu’un ACERMI pour le certification des données thermiques.
Cette procédure nous permettra de répondre aux critères et exigences de la nouvelle RT 2012 notamment.
A l’époque, certains fabricants contestaient le fait de retirer le sel de bore, mais ils se sont rapidement lancé dans la procédure d’avis technique au CSTB puisque finalement ils n’avaient plus le choix. La décision fut prise au niveau national de ne plus donner d’avis favorable pour une ouate de cellulose avec sel de bore après le 30 septembre 2012.
Comme évoqué ci-dessus, de nouveaux procédés prennent du temps et nous pensons que certains fabricants n’avaient pas assez de temps pour fabriquer et trouver un procédé de ouate de cellulose sans sel de bore efficace et stable.

Ce qui devait arriver, arriva !!


Un observatoire créé, à priori, spécifiquement pour juger de la qualité des ouates sans sel de bore sur le marché a enregistré ces dernières semaines un accroissement de cas de dégagement d’odeur d’ammoniaque de la ouate de cellulose sans sel de bore pour certains fabricants.
Certains industriels n’ont visiblement pas réussi à sortir un produit conforme.

A travers certaines actions et sous prétexte que la filière française de la ouate de cellulose serait en danger, le ministère pourrait avoir «ré-autorisé» la ouate de cellulose avec sel de bore jusqu’au 30 juin 2013 (à priori) afin de permettre, sûrement, aux fabricants de trouver leur additif qui ne dégagerait plus d’odeur d’ammoniaque.
C’est incroyable, mais les avis techniques de fabricants avec sel de bore vont être ré- initialisés (jusqu’au 30 juin 2013) !!!
Cette situation ubuesque permet donc aux fabricants concernés de temporairement fabriquer de la ouate avec sel de bore tout en sachant que la directive biocide devra tout de même être respectée, alors que depuis septembre le sel de bore ne devait plus figurer dans les ouates !!
Malheureusement, la situation tend à être généralisée parce que certains fabricants n’ont pas de produits stables.

Notre Position
Notre position..........et celle du CSTB par l’intermédiaire de notre interlocuteur pour l’avis technique:
Nous ne participons et ne participerons pas à cette situation, bien que certains fabricants profiteront de cette situation de confusion à des fins commerciales.


1. Climacell Nature ne fait pas partie des cas enregistrés par l’observatoire.
2. Lors de notre chantier «test» pour le CSTB, notre interlocuteur n’a relevé aucune odeur quelconque de notre Climacell, ce qu’il mentionnera lors de notre passage en commission du GS 20 pour l’avis technique.
3. Notre enquête effectuée actuellement auprès de notre clientèle existante démontre qu’il n’y a aucune remontée d’information concernant une odeur d’ammoniaque.
4. La recherche et développement effectué par Climacell depuis 2007 permet aujourd’hui d’avoir un produit sans sel de bore stable et éprouvé, ce qui nous évite d’avoir à agir dans l’urgence.
5. A priori, les avis techniques qui seront ré-initialisés auront un avis défavorable du GS 20 (Commission CSTB) car la ouate contiendrait du sel de bore refusé par cette même commission il y a quelques semaines, mais re-validé par le ministère.
6. Nous effectuons une analyse de la qualité de l’air qui viendra renforcer tout notre savoir- faire que nous avons autour de ce thème depuis des années.
Notre volonté constante de vous informer sur des sujets tel que le sel de bore (même si c’est assez ahurissant ce qu’il se passe en France) fait partie de nos priorités car cela nous permet de vous communiquer cet argumentaire pour vos clients car nous sommes en position plus que favorable et loyale pour faire la différence avec nos concurrents.


N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou remarques (même de la concurrence à ce sujet), nous y répondrons avec plaisir.

 

Communiqué du 16.11.2012 

 

Chers partenaires,
nous souhaitons faire suite au dernier communiqué du 12 novembre vu que la situation a évoluée.
Le 6 novembre dernier, le ministère a effectivement décidé de re-valider les avis techniques avec sel de bore.
Par contre, cette décision implique automatiquement que les industriels doivent repasser par la commission GS 20 pour refaire valider ou pas leur avis technique avec sel de bore.
Les avis techniques avec sel de bore ont été arrêté tous sans exception au 30 septembre 2012. Donc tous les industriels qui veulent relancer leur ouate avec sel de bore doivent d’abord repasser au GS 20 et faire les tests nécessaires avant passage en commission. (ce qui prend forcément quelques semaines).
De plus, la fameuse directive dite «biocide» vient d’être transformée en Règlement. C’est à dire avec obligation d’application en France.
Nous n’avons pas besoin de vous expliquer que le ministère est un peu en porte-à-faux par rapport à ce règlement en ré-autorisant de manière provisoire (jusqu’au 30 juin 2013 avec obligation d’avoir une validation du GS20) l’utilisation du sel de bore dans la ouate alors que le règlement stipule le contraire !!
A priori, le CSTB ne donnera pas d’avis favorable pour les industriels qui refont la demande pour la ouate avec sel de bore. Néanmoins chaque industriel aura la possibilité de faire un recours auprès de la CCFAT (Commission chargée de formuler les avis techniques) qui devra suivre ce que le ministère souhaite, à savoir re-validation. Cette CCFAT ne se réunie pas immédiatement et cela prendra du temps. Tellement de temps que nous serons presque arrivé à la date limite citée ci-dessus du 30 juin 2013.
A ce jour, aucun avis technique CSTB de ouate de cellulose avec sel de bore est valide et autorisé !!! Aucun industriel n’est encore passé par la commission du GS 20 au CSTB.
Un avis technique n’est validé que lorsqu’il y a obtention d’un avis favorable par le GS20 ou par recours à la CCFAT. De plus, l’industriel doit en fournir la preuve.
Donc à ce jour, pour les bureaux d’études, les artisans, les distributeurs, aucun industriel n’est capable de fournir la validation de sa ouate avec sel de bore!
Cela nous conforte dans notre position et notre cheminement d’instruction au CSTB.
Notre Position:
Comme évoqué, certains industriels profite déjà de la situation en disant que leur avis technique avec sel de bore est de nouveau valide. Ceci est faux, car la validation passe automatiquement par le passage en commission CSTB !!
L’enquête menée auprès de nos clients nous montre à l’heure actuelle aucun cas de dégagement d’ammoniaque remonté.
Nos infos sont factuelles et confirmées. Toute autre info venant de la concurrence est à analyser, ou est fausse lorsqu’il s’agit de la validation «d’office» des avis technique avec sel de bore.
N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou remarques (même de la concurrence à ce sujet), nous y répondrons avec plaisir.

 

En complément de ce dossier, voici une actualité traitant des problèmes d'odeur d'ammoniaque pour la ouate de cellulose sans sel de bore (mais pas la notre...)

 

laisser un commentaire
 

NOS ENGAGEMENTS

Un conseiller attitré vous accompagne du projet à la livraison

Vente au détail

LIVRAISON

Livraison à la carte

en France et à l'international

PAIEMENT
SECURISE

Carte bleue, Virement, Chèque, Paypal ou CB par téléphone

DEVIS PERSONNALISE
EN 24H OUVREES

Conseils et Commandes

04 27 85 30 40

Copyright (c) Matériaux naturels 2012, tous droits réservés