? Besoin d'aide ?

x

Vous avez une question ?
Posez-la sur notre forum, nous vous répondons au plus vite !

 

Saisissez votre numéro de téléphone, je vous rappelle dès que possible :

Vous avez besoin d'aide ?

Améliorez l'étanchéité à l'air de votre habitation

Améliorez l'étanchéité à l'air de votre habitation

Lundi 05 Décembre 2011

D'après les spécifications issues de la récente réglementation thermique 2012, les bâtiments souhaitant obtenir le label BBC ou Batiment Basse Consommation doivent dorénavant présenter une excellente étanchéité à l'air. Cette mesure permet notamment de réaliser d'importantes économies d'énergie, pour un même confort d'intérieur.

Réduire les infiltrations d'air non contrôlées : une priorité écologique

Quel que soit le type, l'envergure ou la fonction d'un bâtiment, l'on peut toujours déceler au niveau de son enveloppe différents passages d'air, aussi minuscules soient-ils. Ces « ponts » ne constituent généralement pas un danger pour la solidité et la stabilité de la structure. Ces failles au niveau de l'enveloppe de la construction affectent cependant la performance énergétique de l'ensemble.

Selon une récente étude du CETE de Lyon, ces défauts d'étanchéité au niveau de la paroi extérieure du bâtiment sont à l'origine d'importantes déperditions de chaleur de l'intérieur, entrainant par la suite une surconsommation d'énergie, surtout en hiver. Si la construction dispose d'un système de VMC simple flux, les dépenses pourraient être de 10 % supérieures à la normale. Pour un ensemble à double flux, le résultat est sans appel : 25 % de dépenses d'énergie en plus. Outre l'aspect financier et environnemental, une enveloppe peu étanche à l'air peut être à l'origine d'importante convection à l'intérieur d'une maison, favorisant alors la condensation au niveau des parois et la prolifération de moisissures parfois nocives.

Au regard de ces constats, l'État a pris l'initiative d'instaurer la Réglementation Thermique ou RT 2012, qui promeut le renforcement de la performance énergétique d'un bâtiment. L'amélioration de l'étanchéité à l'air est une des mesures phares de cette nouvelle réglementation. Dans ce domaine, la RT 2012 prescrit entre autres différentes techniques de mise en œuvre, qui concernent tous les intervenants et les corps d'état sur le chantier. Obtenir une excellente étanchéité à l'air passe également par l'utilisation de matériaux performants et des produits d'étanchéité comme un pare-vapeur, un pare-poussière ou un pare-pluie, respectant les normes d'isolation instaurées récemment.

Les points de vigilance ciblés par la RT 2012

L'enjeu de l'application de la RT 2012 réside avant tout dans la réduction des dépenses énergétiques d'un bâtiment. Les constructions présentant les qualités requises obtiendront par la suite la certification de différents labels, dont BBC-Effinergie, Minergie-P et PassivHaus. Pour obtenir ces certifications écologiques, synonymes d'avantages fiscaux ou de facilité de prêt, les bâtiments doivent passer un test d'infiltrométrie, réalisé par de professionnels certifiés comme Wincon, Retrotec, Infiltec ou Aldes. Ce procédé consiste à évaluer l'étanchéité d'une construction en mesurant le débit de fuite d'air – n50 – et le volume de fuite par m2 au niveau de l'enveloppe. La nouvelle RT 2012 limite ainsi à 0,60 m3/m2.h la fuite d'air maximale autorisée pour une maison individuelle labellisée BBC chez Effinergie, et à 1,7 m3/m2.h pour les bâtiments tertiaires.

Pour réaliser cette performance, le nouveau dispositif de l'État résume l'objectif des constructeurs comme suit : l'enveloppe de l'habitation doit être continue et parfaitement étanche depuis le plancher jusqu'à la toiture. Cet objectif n'est réalisable qu'avec une étroite collaboration entre tous les corps d'état. Ainsi, le maçon devrait se montrer plus pointilleux dans le respect des dimensions des ouvrages et des supports – baies et ouvertures, murs, décrochements, etc. - pour optimiser leur assemblage avec les autres éléments de l'enveloppe. De son côté, le menuisier doit respecter au millimètre les tolérances dimensionnelles de ses pièces et fournir des menuiseries qui s'imbriquent parfaitement avec les ouvertures des murs. Il doit par ailleurs vérifier la qualité du matériau et de la finition des joints de calfeutrement, surtout aux points de rencontre entre murs, fenêtres et volets roulants.

Renforcer l'étanchéité à l'air des murs

Outre la précision dans l'exécution, la qualité des produits utilisés est primordiale pour un bâtiment hautement résistant à l'air. Dans cette catégorie, les produits d'étanchéité de grandes marques comme Proclimat ou Solitex figurent parmi les meilleurs. Vous pouvez, entre autres, utiliser le SolitexWA, un pare-pluie pour murs, conçus pour être une couche d'isolation à l'air sous un bardage Pro Climat. Étanche à l'eau et perméable à la vapeur d'eau avec une résistance Sd inférieure à 0,05 m, ce film d'isolation se prête facilement à différentes surface, que ce soit sur coffrages ou sur des panneaux d'isolation thermique en bois, en liège expansé ou en laine minérale. Déjà très étanche à l'air, cet élément garantit en outre un excellent niveau d'isolation thermique de l'intégralité du mur. Il est toutefois recommandé de bien réaliser les raccords de ce film au niveau des portes et des fenêtres pour atteindre une efficacité optimale du produit.

Vous pouvez par ailleurs coupler les performances du pare-pluie avec un frein vapeur pour réduire les risques de condensation due à la vapeur d'eau à l'intérieur de l'habitation. Le frein vapeur DB, produit par Proclimat convient parfaitement à cet effet : étanche à l'air, il est nettement moins perméable à l'air que n'importe quelle autre matière. Ce produit tient cette qualité incomparable du papier kraft sans armature qui le compose, une production de haute technologie qui présente une valeur de résistance à la vapeur d'eau Sd qui varie entre 0,4 – 4 m. D'une durée de vie de 30 ans, cette membrane d'étanchéité représente un investissement fiable au long terme, pour une habitation moins économe en énergie et offrant un confort de vie optimal.

Les produits d'étanchéité pour la toiture

Avec les liaisons murs-plafonds, la toiture est l'une des parties de l'enveloppe les plus vulnérables pour les ponts thermiques. Elle nécessite de ce fait des travaux et des matériaux spécialement conçus pour limiter les flux aérauliques non contrôlés dans l'habitation. Le panneau pare-pluie Duoprotect est l'un des produits entièrement dédiés à la toiture. Fabriqué en fibre de bois, ce panneau vêtu d'un revêtement en latex peut même servir de toiture provisoire, sur une structure en pente d'au moins 22 % et pour 10 semaines, grâce à sa très grande étanchéité à la pluie et à la vapeur d'eau. Et pour garantir une parfaite étanchéité du toit, vous pouvez installer en couche inférieure un frein vapeur Intello en matériau souple et transparent, d'une valeur de résistance Sd variant entre 0,25 et 10,5 m. Cette combinaison est toujours réalisable, que ce soit sur une toiture non aérée ou aérée.

Certains éléments présentent même des propriétés autres que l'étanchéité à l'eau, à l'air ou à la vapeur d'eau. C'est notamment le cas du pare-poussière conçu par Proclimat. Il s'adapte particulièrement bien au sol et au mur, même si sa conception s'oriente davantage vers une installation au plafond. Composé d'une triple couche de polypropylène de couleur noire et non-tissé, ce film préserve parfaitement l'intérieur de votre habitation de toute particule de poussières flottantes dans l'air, même si elle est d'une taille microscopique. La combinaison de ces quelques produits aboutit à des résultats très satisfaisants au niveau de l'étanchéité à l'air. Encore faut-il assurer la pose de chaque élément pour espérer arriver à une telle réussite.
laisser un commentaire
 

NOS ENGAGEMENTS

Un conseiller attitré vous accompagne du projet à la livraison

Vente au détail

LIVRAISON

Livraison à la carte

en France et à l'international

PAIEMENT
SECURISE

Carte bleue, Virement, Chèque, Paypal ou CB par téléphone

DEVIS PERSONNALISE
EN 24H OUVREES

Conseils et Commandes

04 27 85 30 40

Copyright (c) Matériaux naturels 2012, tous droits réservés