? Besoin d'aide ?

x

Vous avez une question ?
Posez-la sur notre forum, nous vous répondons au plus vite !

 

Saisissez votre numéro de téléphone, je vous rappelle dès que possible :

Vous avez besoin d'aide ?

Comment réaliser votre terrasse sur un sol nu

Comment réaliser votre terrasse sur un sol nu

Mardi 24 Janvier 2012

Votre terrasse en bois peut être synonyme de prix de revient réduit, et de grande fierté pour vous, si vous suivez nos conseils pour la monter !
Il existe plusieurs possibilités par rapport à la nature de votre terrain : la pose de votre terrasse sur sol nu (stable ou à stabiliser), que nous traiterons dans ce dossier, et sur dalle de béton, que nous traiterons dans un prochain dossier.

Une mise à jour de ce guide à été faite le  29/05/2013.



Etape 1 – Rêver et choisir sa terrasse en bois
 

Commencez par fermer les yeux et imaginez votre future terrasse : ca y est, vous venez de commencer l'étape la plus importante !

Il faut savoir que concernant l'aspect et la finition, il existe de nombreux produits sur le marché.

Vous connaissez surement le pin autoclave, mais l'un des meilleurs choix reste à coup sûr le robinier (faux acacia) : imputrescible, ce bois est magnifique et vieillit très bien. En outre, il est très stable dans la durée !

Un autre élément à prendre en compte, est la largeur des lames; cela dépend des gouts : nous proposons des lames d'acacia en 90 mm, et des lames en 120 mm.

 

Etape 2 – Quelques calculs 

 

Il faut vous représenter votre terrasse telle qu’elle sera une fois finie.

Où voulez-vous qu’elle commence, et qu’elle s’arrête ? Allez-vous mettre des panneaux autour ? Voulez-vous ou non une marche depuis le jardin, depuis la bais vitrée ? Dans quel sens voulez-vous poser les lames de votre terrasse ?

Tout d’abord, si vous souhaitez que les lames de votre terrasse en bois affleurent avec le seuil de votre baie vitrée, calculez la hauteur h1 suivant le schéma ci-dessous. Si par contre vous souhaitez un alignement avec le pied de la baie vitrée, prenez la hauteur h2. Dans tous les cas, il faudra penser à retrancher à cette hauteur, l’épaisseur de la lame !


calcul_pose_terrasse

Etape 3 – Reconnaitre le sol 

 

La pose sur un sol nu signifie que vous allez poser votre terrasse sur un sol existant (déjà stabilisé). Vous ne coulerez pas de dalle de béton, mais vous allez poser votre terrasse sur des plots (PVC réglables, ou béton).
Si votre sol est en terre battue, il vous faudra le couvrir de gravier, ou de sable (voir étape 3).
Si votre sol est déjà en gravier concassé par exemple (et stabilisé), vous pouvez passer directement à l’étape 3. Idem dans le cas d’une pose sur une terrasse existante.
Dans tous les cas, il ne faut jamais poser une terrasse sur plots sur un sol fraichement terrassé ! En effet le sol va bouger, et se tasser. Il faut, en règle générale et suivant la nature du terrain, attendre 1 à 2 ans avant de procéder aux travaux… Si vous ne voulez pas attendre, une solution consiste à faire une dalle, scellée avec votre maison (voir dossier à venir), ou encore des longrines ou semelles en béton (voir un peu plus bas).

Etape 4 – Préparer le sol (déjà stable)
 

Si votre sol est en gravier concassé, il faut le décaisser (ou simplement le ratisser suivant les cas), afin :

   - De l’aplanir, le rendre régulier,

   - De l’abaisser si la hauteur h1 (ou h2) est insuffisante.


Etape 4 (bis) – Préparer le sol (à stabiliser) 

 

A - 1ère solution : utiliser du sable ou du gravier pour la stabilisation :

Si votre sol est nu, vous pouvez le couvrir de gravier, ou de sable tassé. Dans ce cas, l’utilisation d’un rouleau est fortement conseillée.

Commencez par décaper la terre sur 25 cm (35 cm si la terre est très meuble, + 10 cm de tout-venant).
Placez un film de protection type géotextile (afin d'éviter la repousse de mauvaises herbes), avant de placer un sable concassé de 0/30. Tassez-le avec une plaque vibrante / dameuse par tranche de 5 cm.
A l’aide d’une règle de maçon, bien niveler la dernière tranche avant de la tasser.

Si votre sol à été récemment terrassé, nous vous conseillons de réaliser un ceinturage en béton, sur toute la périphérie de votre terrasse. Cela évitera que votre sol ne se tasse vers l’extérieur. et en même temps, de sceller les plots qui seront posés dessus.
Pour réaliser votre ceinturage, creusez le sol sur 30 cm de large par 20 cm de profondeur. Il faudra utiliser de la ferraille à béton au moment de couler celui-ci (les ferrailles doivent être disposées à 3 cm minimum de la partie externe du béton, afin d’éviter le gel).


B - 2e solution : utiliser des longrines :

Ce sont des semelles de béton, de 15-20 cm de large sur 20-30 cm de profondeur, qui vont supporter l'ensemble des plots de votre terrasse. Cela implique de réaliser des fouilles (creuser le sol), à intervalles réguliers et parallèles.
Les longrines doivent être disposées perpendiculairement aux lambourdes. L’entraxe de chacune se calcule par rapport à l’entraxe des lambourdes / plots (voir plus loin dans cette page).
Il faudra utiliser de la ferraille à béton au moment de couler celui-ci (les ferrailles doivent être disposées à 3 cm minimum de la partie externe du béton, afin d’éviter le gel).
Dans tous les cas, il faut appliquer une pente minimale de 1% (1cm/mètre) vers l’extérieur, afin de permettre à l’eau de s’évacuer.

 

MAJ du 29/05/13:

C - 3e solution : la terrasse suspendue :

Il est possible de réaliser simplement une terrasse suspendue, surtout sur un sol meuble.

L'astuce consiste à faire une semelle de béton parallèle à votre maison, à l'extrémité de votre terrasse. Prévoyez 30 à 40 cm de largeur; pour la profondeur, c'est simple : il faut aller chercher le sol dur ! Creusez autant que nécessaire.

Vous pourrez ensuite poser des plots de béton sur cette semelle, afin d'installer des lambourdes entre la maison et la semelle.

Les lambourdes devront bien sur être fixées à la maison (via des attaches en U par exemple). Pour le dimensionnement de ces lambourdes, comptez 5 cm de hauteur par mètre de portée. Ex : pour une terrasse de 4 mètres entre la maison et son extrémité, il faut des lambourdes de 20 cm de hauteur. (4m x 5cm)

Respectez bien la pente de 1% mini sur ces lambourdes... 

Il ne vous restera plus ensuite qu'à fixer la terrasse par dessus.

 

Etape 5 – Les plots et leur réglage
 

La pose sur plots de fixation signifie que vous allez utiliser, à intervalles réguliers des plots béton ou PVC, afin d’y apposer une structure en bois (lambourdes), qui soutiendra à son tour les lames de votre terrasse.
Vous trouverez différentes hauteur de plots. Il faut bien vous rappeler la hauteur h1 ou h2 pour définir la hauteur de vos plots.
Voici la formule :
h1 ou h2 – (hauteur lame terrasse + hauteur lambourde)
Il existe donc :

- Des plots en PVC, réglables en hauteur. La pose est identique aux plots béton, sauf que vous n’avez pas à les sceller ou à creuser le sol, car chaque plot se règle en hauteur via un pas de vis. C'est la solution la plus simple...

- Des plots en béton. Ceux-ci doivent être réglés en hauteurs un à un. Pour cela, creusez un emplacement pour le plot, puis déposez un peu de béton. Déposez ensuite le plot, de manière à ce qu’il soit aligné en hauteur avec les autres plots, tout en respectant toujours la pente de 1%. Les 1ers plots s’alignent par rapport à votre seuil de baie vitrée par exemple.

La pose des plots se fait en même temps que les lambourdes, pour rattraper des éventuels défaut du bois.

 

 

Etape 6 – Le lambourdage 

 

Le lambourdage se réalise suivant ce schéma :

 clip_image003_400

 

 


Gardez à l'esprit que les lames de votre terrasse seront ensuite disposées perpendiculairement aux lambourdes.
Les lambourdes créent une structure porteuse pour votre terrasse. Il faut donc bien les dimensionner.

Des lambourdes de section 40X60 mm permettront une rigidité accrue, et une bonne durabilité. Utilisez du pin du nord de classe IV, ou mieux encore, du robinier (faux acacia), naturellement imputrescible.


L’entraxe B se calcule en fonction de l’épaisseur de vos lames. Nous vous conseillons de respecter une cote de 50 cm.
Pour le calcul de l’entraxe A, nous vous invitons à nous contacter, afin que nous puissions vous conseiller au mieux…


Enfin, le déport des lambourdes par rapport aux plots (cote C) se calcul ainsi :
C = A x 10%

 

ASTUCE pour le réglage des lambourdes :  

Avant de rédiger ce tutoriel sur comment réaliser soi-même sa terrasse en bois, nous en avons monté quelques unes.

Une des parties les plus fastidieuses consiste à  régler les lambourdes en même temps en hauteur, mais aussi horizontalement par rapport à ses voisines.

Vous le comprendrez lorsque vous le ferez, c'est long et assez ingrat...

Une bonne astuce pour le montage et le réglage consiste à réaliser (à plat et dans un atelier) un grand cadre (ou plusieurs petits) dans lequel ou vous fixerez directement les lambourdes.

Ainsi, lors de la pose, vous n'aurez plus qu'à "régler" les 4 coins du cadres avec les plots !

 

 

laisser un commentaire
 

ACCUEIL MAGASIN
& TELEPHONIQUE

lundi au vendredi

 9h à 12h et
14h à 18h30

PRIX APPEL LOCAL

Standard : 04 27 85 30 40
Suivi commandes : 04 75 25 78 59

PAIEMENT CB

Vos informations ne sont pas
transmises au commercant. Systeme
Citelis protégé contre la fraude.

LIVRAISON
DANS TOUTE LA FRANCE

Tous nos produits font l'objet d'un soin tout particulier, avec un emballage renforcé et sûr.

MATERIAUX NATURELS
+33 427 85 30 40

Dans la Drôme, à 10mn de Valence

5 rue Gustave Eiffel
Zone d'activités de la Grue
26120 Chabeuil

Siret : 50824450600012
Azur : 0810 800 410
Tél : 04 27 85 30 40
Fax : 04 27 85 30 44

Copyright (c) Matériaux naturels 2012, tous droits réservés

Matériaux Naturels - Facebook      Matériaux Naturels - Google+ Sitemap
Partager : Matériaux Naturels - Google+