? Besoin d'aide ?

x

Vous avez une question ?
Posez-la sur notre forum, nous vous répondons au plus vite !

 

Saisissez votre numéro de téléphone, je vous rappelle dès que possible :

Vous avez besoin d'aide ?

Les collectivités interpellent Jean-Louis Borloo sur la gestion des déchets

Les collectivités interpellent Jean-Louis Borloo sur la gestion des déchets

Vendredi 29 Octobre 2010

L'association des collectivités locales et des professionnels pour la gestion des déchets (Amorce) ainsi que les représentants du Cercle National du Recyclage (CNR) ont adressé une lettre ouverte à Jean-Louis Borloo portant sur les besoins de leurs secteurs.


Les déchets d'emballages déjà très coûteux

 

L'Amorce et le CNR ont conjointement écrit une lettre au Ministre de l'Énergie, de l'Écologie, du Développement Durable et de la Mer, inquiets du maigre financement que l'État prévoit d'accorder à ce secteur crucial pour la sauvegarde de l'environnement. Les collectivités pointent du doigt le coût actuel de la gestion des emballages, s'élevant déjà à plus d'un milliard d'euros, qu'il faudra à leurs yeux fatalement augmenter afin de garantir le recyclage prévu à 75% pour 2012 et plus généralement le respect de chaque ligne de la loi Grenelle.

 

Désaccord sur le montant alloué aux gestions des déchets

 

Le montant annoncé par le gouvernement prévoit en effet 630 à 640 millions d'euros. Une somme en deçà des attentes des collectivités qui estiment indispensable un chiffre entre 742 millions et un milliard d'euros. Ces dernières considèrent qu'avec une telle enveloppe, les contribuables et les collectivités devront supporter seuls les charges dues à la gestion des déchets d'emballage. L'Amorce et le CNR se disent déterminés à faire appliquer la loi Grenelle.

 

Un sujet en discussion depuis plusieurs mois

 

Les gestionnaires publics expliquent en détail, dans cette lettre, qu'ils considèrent la somme proposée par le gouvernement comme basée sur la fourchette la plus basse du Grenelle, car elle ne fait que s'aligner au barème déjà en cours. Elle négligerait par ailleurs différents postes parmi les plus coûteux auxquels doivent faire face les collectivités. Voici 3 mois que le sujet fait débat au sein de l'Amorce et du CNR. Ces derniers continuent de clamer leur insatisfaction face au manque de progrès notable sur la question.

laisser un commentaire
 

NOS ENGAGEMENTS

Un conseiller attitré vous accompagne du projet à la livraison

Vente au détail

LIVRAISON

Livraison à la carte

en France et à l'international

PAIEMENT
SECURISE

Carte bleue, Virement, Chèque, Paypal ou CB par téléphone

DEVIS PERSONNALISE
EN 24H OUVREES

Conseils et Commandes

04 27 85 30 40

Copyright (c) Matériaux naturels 2012, tous droits réservés